Il ne faut jamais sous-estimer les papas, même ceux qui ne s'intéressent que de très loin à l'art culinaire cétogène... Le paternel de mon petit cétovore a donc inventé: les légumes gras. A la base, une idée toute bête (mais pourquoi n'y ai-je pas pensé plus tôt ?): une seringue, de l'huile et hop, on injecte dans des tomates cerises !
Aussi étrange que cela paraisse, ça marche ! Et le petit cobaye consomme de l'huile sans même s'en rendre compte. Attention toutefois: il faut trouver une aiguille assez grosse pour que l'huile passe (et tâchez de garder votre sérieux devant la tête du pharmacien à qui vous réclamez ça...), et ça ne marche pas pour tous les légumes (il faut qu'il y ait un peu de place à l'intérieur).

N. B.: après quelques jours d'utilisation de cette technique, un problème apparaît; il semblerait que les seringues que nous utilisons ne sont pas prévues pour ce type d'usage. Le caoutchouc du piston (je ne sais d'ailleurs pas si c'est du caoutchouc ou une autre matière) devient tout mou et le piston ne pistonne plus. Peut-être que garder la seringue toujours pleine d'huile préserverait le caoutchouc ? Ou bien d'autres types de seringues résisteraient mieux ? Troisième solution, on achète une seringue par jour; c'est le pharmacien qui va être content... Si quelqu'un a une réponse...